You are here: Home > Formation > 10 effets du café

10 effets du café

 

10 effets du café sur votre corps

La vie de bureau rend facilement accro au café.

Beaucoup ne peuvent pas commencer leur journée sans leur ‘petit noir’, et certains sirotent sur la journée l’équivalent d’un thermo entier.

Tout cela a naturellement un effet sur le corps humain.

Voici une petite liste de 10 conséquences d’un excédent de caféine sur votre corps.

 

1. Cela fait entendre des voix

D’après une étude de l’Université de Melbourne, le café est une drogue psychoactive. En boire plus de cinq tasses par jour peut provoquer le fait d’entendre des choses qui n’existent pas.

Pour leur test, les enquêteurs ont fait écouter un murmure à leurs sujets. Ils leur on demandé d’appuyer sur un bouton dès qu’ils entendaient la chanson ‘White
Christmas’. Bien que la chanson ne soit pas jouée, les sujets qui avaient beaucoup de caféine dans le sang ont tout de même entendu la chanson.

 

2. Cela endommage le foie

Selon une étude du ‘National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases’ des Etats-Unis, de petites doses de café aident votre corps à se détoxifier, mais une trop grande dose peut avoir l’effet inverse et perturber la fonction de votre foie. C’est surtout le cas si on combine la caféine avec de fortes doses d’analgésiques.

 

3. Cela augmente la pression sanguine

C’est ce qui ressort d’une étude menée par la Carnegie Mellon University, qui dit également que le café stimule votre cœur et peut causer une respiration superficielle.

 

4. On devient irritable et irrationnel

Une respiration superficielle due à trop de caféine peut entraver l’arrivée d’oxygène au cerveau, ce qui est dommageable pour votre processus décisionnel.

 

5. On devient insomniaque

Le fait de ne pas pouvoir dormir à cause du café varie d’une personne à l’autre. L’effet du café diminue de moitié après 6 heures et il faut en moyenne 24 heures avant d’éliminer complètement la substance de votre système. Boire du café juste avant d’aller dormir n’est donc pas une bonne idée. Les études ont en effet prouvé que cela diminue l’importante phase de sommeil paradoxal.

 

6. Les bons travailleurs commencent à traînasser

L’Université de Colombie-Britannique a mené une étude sur quarante rats à qui l’on administrait des amphétamines et du café. Les amphétamines faisaient travaillaient plus dur les rats fainéants et rendaient les rats courageux plus paresseux. La caféine au contraire rendait paresseux les rongeurs actifs, mais n’avait aucun effet sur les flemmards. Bien que l’étude ait été uniquement menée sur des rats, les enquêteurs sont persuadés que les conclusions peuvent aussi s’appliquer aux hommes.

 

7. Le risque d’ostéoporose augmente

Selon une étude de l’Université de l’Oregon, la caféine est mauvaise pour les os. Pour lutter contre la décalcification, les gros consommateurs de café doivent s’assurer de recevoir assez de vitamine D.

 

8. Ca donne envie de faire pipi

Une étude de l’Université d’Alabama a prouvé que l’on doit plus souvent aller faire pipi lorsque l’on boit du café.
Les problèmes de vessie déjà existants en sont en plus aggravés.

 

9. Le sevrage peut causer des maux de tête

Selon l’American Heart Association, les grands buveurs de café peuvent ressentir des symptômes de manque douze à vingt-quatre heure après leur dernière tasse.
L’effet le plus important est le mal de tête, mais ils peuvent aussi être angoissés, fatigués, dépressifs ou endormis.

 

10. On peut devenir dépendant

D’après les chercheurs de l’Université Johns Hopkins, le café ne donne de l’énergie qu’aux moments où l’on ‘redescend’ de son dernier shot de caféine. Quand la caféine quitte votre corps, vos performances cognitives sont amoindries et votre humeur devient plus négative.
La seule façon de revenir à un état normal est alors de reboire une tasse. C’est alors comme si vous receviez à nouveau de l’énergie, alors qu’en réalité vous revenez simplement à votre niveau habituel pour une courte période. Un cercle vicieux se crée donc de cette manière.

 

 

 

Les travailleurs les plus accros au café

Vous non plus, vous ne pouvez pas commencer la journée sans un petit noir bien serré? Découvrez dans quels métiers la consommation de caféine est la plus élevée !

En plus de ses vertus énergisantes, la pause café est aussi un rituel incontournable pour être au courant des derniers ragots de l’entreprise.

 

Bon à rien sans café

La chaîne américaine de Coffee Shops Dunkin’ Donut’s a mené en collaboration avec le site d’emploi CareerBuilder une enquête sur la consommation de café des Américains. Au total, 4700 employés ont été interrogés.

D’après l’enquête, 46% des travailleurs américains déclarent être moins productifs sans café et 61% des personnes qui déclarent avoir besoin de café boivent deux tasses ou plus sur leur journée. Si c’est aussi votre cas, voici quelques conseils pour gérer votre consommation de caféine !

 

Lait, sucre ?

L’enquête va plus loin et s’intéresse aux préférences des travailleurs. En majorité, les juges, avocats et professionnels de l’HORECA prennent leur café noir, tandis que les aides-soignants et les responsables RH le préfèrent avec du lait et du sucre.

 

Top 15 des métiers qui boivent le plus de café
 
Métiers
 
Scientifiques, techniciens de laboratoires
Employés Marketing et Relations Publiques
Employés de l’éducation nationale
Professionnels de la presse écrite et de l’édition
Professionnels de la santé
Physiciens
Préparateurs de nourriture
Professeurs
Travailleurs sociaux
Professionnels dans la finance
Aides-soignants à domicile
Coordinateurs des ressources humaines
Infirmiers
Fonctionnaires du gouvernement
Ouvriers qualifiés

 

D’après notre sondage, 61% de nos lecteurs boivent du café tout au long de la journée. Et vous ?

 

 
Partager Cette Page
 

  • Digg
  • Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Reddit
  • Twitter
  • RSS

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.